Le blog de l'Association France Burn Out

Silence !

Reprenons donc notre rythme de billet mensuel et quel billet aujourd’hui…

Mon métier m’oblige à être en « veille », si j’ose dire, en permanence, ce qui me permet de prendre connaissances d’informations inattendues…

Merci MEDSI !

Pas de billet mensuel le dimanche 7 avril car nous avons vécu un moment émouvant… Billet dédié aux adhérents-participants de la rencontre du 9 avril dernier avec Stella, Benoit et les autres médecins de l’association MEDSI qui nous avaient conviés pour entendre la voix des patients. Enfin !

Je m’accroche à ce souvenir et aux nombreux bras de fer juridiques gagnés pour adoucir mes propos, sinon vous auriez droit à un billet d’humeur, de très mauvaise humeur…

L’histoire de ma maladie

Ce soir, je vous demande d’accueillir avec bienveillance Aléthèa, l’une de nos récentes adhérentes.

Je n’apporterai aucun commentaire sauf celui de rappeler à ceux qui en doutent encore que le burnout est un processus de dégradation de l’état de santé, du à une exposition à stress professionnel devenu chronique.

Merci encore pour le regard attentif et bienveillant que vous porterez à ce témoignage.

Burnout et lieux communs

Billet dédié à tous nos adhérents, à nos nouveaux venus, à ceux de la première heure !

Je vous avais promis un billet en forme de bilan de l’année mais j’avoue que je ne suis pas d’humeur !

Au risque de lasser peut-être ou de donner l’impression de ne pas pouvoir prendre de la hauteur, les messages qui arrivent à nous (journalistes, témoins et même de brillants experts qui siègent avec nous dans le groupe de travail de la HAS) m’incitent à revenir sur le sujet toujours très médiatisé des RPS (risques psychosociaux).

Comment combattre les amalgames et les fausses informations ?

Phénix

afbo-temoinsEn vous souhaitant à tous une excellente année 2017, je vous invite à écouter le douloureux chant de Phénix, à qui nous donnons la priorité en ce début d’année. L’une des rares fonctionnaire à témoigner dans nos rangs.

Ce récit pourrait être dédié à tous ceux qui pensent que les malades du burnout sont des travailleurs qui ne savent pas dire « non »…

Le prochain billet sera diffusé le dimanche 29 janvier puisque la fréquence de publication devient désormais mensuelle.

Dans cette attente, je vous remercie d’accueillir ce nouveau témoignage avec bienveillance et respect.