Les statistiques en France

Puisque la maladie « épuisement professionnel » ne fait partie de la classification officielle des maladies (1), on ne peut pas ni l’identifier, ni établir de statistiques fiables.

Les autorités compétentes ne peuvent pas se référer à une maladie qui n’existe pas. Par défaut, la seule classification à laquelle le syndrome d’épuisement professionnel peut être associée est « troubles mentaux et du comportement ».


Notre premier projet associatif prioritaire est de faire reconnaître la maladie pour une prise en charge optimale, une reconnaissance de la pathologie professionnelle et des voies de recours juridiques nouvelles qui font déjà l’objet d’une réflexion à l’AFBO.

En ce qui concerne les statistiques en France, nous avons cherché à obtenir les données du rapport scientifique (septembre 2011) du réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (RNV3P), à l’origine de ces statistiques (transmises par l’ANSES).

L’étude menée pendant près de 10 ans par un réseau de professionnels compétents, révèle que de 2001 à 2009,  sur les 47 768 pathologies ayant, selon les experts, un lien possible avec le travail, 22 % sont des « troubles mentaux et du comportement ».

A aucun moment dans l’étude, il n’est question de syndrome d’épuisement professionnel  (« burnout ») et il ne peut en être autrement tant que la maladie ne sera pas officielle.

Le RNV3P doit se référer aux classifications officielles, en l’occurrence, la seule classification présente au CIM-10 qui peut être revendiquée pour le syndrome d’épuisement professionnel est celle des « troubles mentaux et du comportement ».

Nous vous tiendrons informés de l’état d’avancement de nos investigations et surtout de la réponse de la Direction générale de la santé, qui examine actuellement notre demande de programme de recherche médicale (diagnostic, dépistage, identification, bilan différentiel dépression / épuisement professionnel).


Dernière mise à jour le 7 février 2015.

(1) : Absente de la Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexes, 10ème révision, connue sous le nom « CIM-10″ ou en anglais « ICD-10″, publiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ET absente du DSM-5, appellation commune du Manuel de diagnostic et statistiques des troubles mentaux publié par l’Association Américaine de Psychiatrie (APP).
(2) : Agence Nationale de Sécurité Sanitaire Alimentaire Environnement Travail.