Mieux vous aider

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous contacter et nous vous remercions pour la confiance que vous nous témoignez. Il s’avère que certains de nos protégés peinent à trouver un médecin qui connaisse bien le syndrome d’épuisement professionnel/le « burnout ».

Nous avons des demandes émanant de Bordeaux, Lyon, Marseille, entre autres.

Nos projets associatifs sont nombreux et nous tentons d’agir sur tous les fronts. Mais la priorité reste la reconnaissance de la maladie et la prise en charge des malades.

Aujourd’hui, nous faisons appel à vous afin de nous permettre de mieux vous orienter.

AFBO-networkIl est important de préciser ce que nous entendons par « mieux vous orienter». La maladie n’étant pas reconnue, le diagnostic n’est pas posé ou mal posé avec le risque que les personnes touchées deviennent, à tort, des patients psychiatriques. Ce commentaire vaut pour les médecins psychiatres de ville comme pour certaines consultations « spécialisées » en hôpital.

Nous n’avons reçu que peu de demandes relatives à des groupes de paroles mais plus nombreuses sont celles qui concernent un professionnel compétent : à qui m’adresser ? connaissez-vous un médecin dans mon département ?

Pour des raisons de déontologie médicale (1), l’appel a contribution n’a pas donné les résultats escomptés. C’est la raison pour laquelle, nous lançons à nouveau cet appel :

. vous êtes actuellement en arrêt et vous estimez être bien suivi par votre médecin psychiatre, votre psychologue ou un autre médecin, car vous vous sentez compris, écouté, vous faîtes des progrès constants, votre état s’améliore,

. si vous êtes dans ce cas, nous vous remercions de l’aide que vous nous apporterez en nous communiquant le nom de votre médecin à l’adresse : contact@afbo.fr en indiquant en objet du courriel « Médecin »,

AFBO-Stethoscope2. pour des raisons de déontologie médicale donc, les noms des médecins que vous nous communiquerez resteront confidentiels (au sein de l’AFBO, ne figureront pas sur notre site) mais chaque malade ou proche qui en fera la demande (à l’adresse : contact@afbo.fr ) recevra par courriel le(s) nom(s) et coordonnées du ou des médecins de son département.

Pour l’heure, nos adhérents et témoins nous ont eux-mêmes recommandés des médecins exerçant dans les départements suivants : 75, 78, 91, 92, 14, 76, 31, 34, 24, 26, 39, 60, 53, 38, 44, 33, 35, 71, 69, 57, 67, 73, 88, sur l’Ile de la Réunion et dans le 94 avec une consultation spécifique.

Un grand merci à eux tous pour ce partage !

Nous espérons donc que vous serez nombreux à répondre à cet appel et nous vous remercions pour l’aide considérable que vous apporterez à nos protégés.

Nous avons besoin de votre aide sur les départements du Sud Est et dans la région de Bordeaux. 


Créée le 13 avril  2016.
Dernière mise à jour le 21 juin 2017.

 

(1) La règle du code de déontologie médicale est de diffuser, sans exclusivité, la liste des médecins d’un département en fonction de leur qualification dans une spécialité qui leur a été reconnue par l’Ordre des médecins. Une liste « partielle » de médecins, diffusée sur un annuaire destiné au public, est une dérogation à cette règle puisque ce procédé peut être considéré comme un procédé indirect de publicité ou un moyen de recrutement de patientèle. C’est la raison pour laquelle un médecin ne peut pas répondre à notre appel à contribution, ni apparaître sur un annuaire « spécifique », cette action pouvant être interprété comme une action de publicité. N’étant pas médecins, nous ne sommes pas soumis à ce code de déontologie mais nous avons néanmoins décidé de respecter cette règle.