Archives du Tag : prévention

Burnout et lieux communs

Billet dédié à tous nos adhérents, à nos nouveaux venus, à ceux de la première heure !

Je vous avais promis un billet en forme de bilan de l’année mais j’avoue que je ne suis pas d’humeur !

Au risque de lasser peut-être ou de donner l’impression de ne pas pouvoir prendre de la hauteur, les messages qui arrivent à nous (journalistes, témoins et même de brillants experts qui siègent avec nous dans le groupe de travail de la HAS) m’incitent à revenir sur le sujet toujours très médiatisé des RPS (risques psychosociaux).

Comment combattre les amalgames et les fausses informations ?

Vers une autre prévention

AFBO-DiagnosticBillet dédié à Véronique.

Pas une semaine ne se passe sans qu’un parasite du « burnout » ne frappe à notre porte pour nous demander de promouvoir son livre, ses méthodes de prévention ou ses ateliers anti-burnout.

Ces esprits si forts, tout occupés à tenter de placer leurs services, n’ont même pas pris la peine de savoir qui nous étions et quels étaient nos projets.

Pendant ce temps-là, Véronique nous appelle à l’aide pour son fils, qui n’a trouvé aucune écoute attentive ni médecin compétent pour une prise en charge adaptée.

Bilan 2015 – Actions 2016

AFBO-Voeux Twitter 2016Tout d’abord, j’adresse à tous nos lecteurs mes meilleurs vœux pour la nouvelle année 2016.

Même si cela parait parfois difficilement envisageable pour certains d’entre vous, sachez qu’un accompagnement et des conseils de qualité, permettent de penser à un avenir et un retour à la vie professionnelle dans les meilleures conditions.

Plus que jamais en 2016, l’AFBO, association Loi 1901 à but non lucratif, sera à vos côtés pour vous écouter, vous orienter, vous accompagner.

Dans cette attente, 2015 vient de s’achever et c’est l’heure des bilans, des remerciements et des projets d’avenir justement.

Protection ou surveillance ?

LCE-newsAprès les mauvaises ondes du mois d’avril, cette semaine, on a eu droit à une véritable cacophonie sémantique, à l’occasion d’un vrai/faux débat sur la reconnaissance du « burnout » comme maladie professionnelle à l’Assemblée nationale.

Ces acteurs médiatiques ont ils simplement conscience de l’impact des mots sur les malades et leurs familles ?

Une perle parmi d’autres… Pour le député hyper médiatisé de la semaine, le « burnout n’est pas une maladie » (RMC, 27 mai) mais il faut que « (…) patronat et syndicats parviennent à s’entendre »… sur une définition (Libération, 26 mai).

Cette overdose de désinformations a simplement généré un grand espoir et donné lieu, à l’AFBO, à une recrudescence de demandes liées à la reconnaissance du caractère professionnel du « burnout ».

Petite mise au point…

Burnout, conséquences et dérives de l’errance diagnostique

LA PETITE PHRASE
« Tous les cas d’épuisement professionnels rencontrés dans le cadre d’une pratique pluridisciplinaire d’intervenant en santé au travail font apparaître le surengagement comme symptôme central et incontournable de la survenue de cet épuisement ».

C’est ainsi que débute l’étude menée par un cabinet spécialisé, prétendu prétexte à ouvrir le débat sur la reconnaissance du « burnout » comme maladie professionnelle.

Bien que ladite phrase apparaisse au paragraphe « Apports et limites de l’étude » (tout de même), il est difficile de ne pas réagir à l’évocation du caractère « central et incontournable » de ce sur-engagement.

Même si plus loin, il est précisé que « l’épuisement du sur-engagement s’inscrit donc dans une démarche de prévention bien en amont de la pathologie ». Nous voilà rassurés !