Archives de la catégorie : Humeur

Burnout : les idées reçues

AFBO-experience-Je dédie ce billet à nos protégés et à vous tous qui me racontez votre histoire en toute confiance. Je rédige cet article en pensant à votre combat.

Pourquoi former une communauté de patients experts ? Un patient-expert a acquis un savoir qui complète la connaissance médicale et scientifique. Tout comme un médecin, il souhaite prévenir et aider les malades.

Je fais en sorte que ce rêve devienne réalité : diagnostic précoce, dépyschiatrisation, désintrumentalisation de nos malades, fin des idées reçues dont la liste est longue. Billet d’humeur !

Bras cassés et vertiges rotatoires

AFBO-VertigesSi vous le permettez, et contrairement à ce que j’avais écrit au début de l’été, nous publierons notre billet un dimanche sur deux.

Nos projets se structurent, ils sont prenants et nous obligent même à retarder notre assemblée générale, afin de partager avec nos adhérents nos dernières avancées.

Pendant ce temps, vos témoignages affluent, reflétant tous la même errance : diagnostique, médicale, administrative. Ils nous confortent dans notre obstination à faire reconnaître la maladie grâce à la recherche médicale (diagnostic précoce et prévention).

Burnout politique

AFBO-VisagesÀ Marie-Laure.

J’avais prévu d’écrire cette semaine sur le « burnout » du dirigeant et sur le difficile parcours de ces personnes qui ne bénéficient d’aucun régime de protection. Mais une fois encore, ce sont vos témoignages qui en ont décidé autrement.

Cette semaine plusieurs d’entre eux convergent dans le même sens, comme écrits d’une seule et même plume. J’entends et je lis à la fois la solitude et le désarroi des cadres et pressens déjà l’écho de leur traumatisme à venir, si l’on n’agit pas au plus vite.

Au même moment, je découvre un article de presse montrant, l’air conquérant, l’un de nos députés tel le chevalier blanc, s’emparer de notre maladie et de notre destin. Mais de quel droit au fait ? Que sait – il de notre communauté ?

Effets secondaires

AFBO-BrainIl y a quelques semaines, lors d’une réunion professionnelle, une interlocutrice me fait remarquer que je n’évoque pas l’AFBO lors de ma présentation.

Je lui réplique que l’AFBO est un engagement, non un travail. Elle insiste et me demande « mais le burnout c’est une maladie… ». Au lieu de terminer sa phrase, elle laisse son index tournoyer près de sa tempe pour me signifier « maladie mentale ». Je lui réponds qu’il s’agit d’une maladie extrême du stress, une maladie très physique au départ et difficile à diagnostiquer.

Comment lui en vouloir ?

La traversée des maux

AFBO-SolidaritéÀ Anne, à Delphine.

Une fois encore, j’ai eu droit cette semaine à un drôle de télescopage, de ceux qui réveillent « des choses » et font écho à la dure réalité de nos protégés.

La rentrée prochaine verra réapparaître l’imbroglio habituel sur le « burnout »  et son lot de préjugés et d’idées reçues. Alors je vais essayer d’avancer nos pions avant que l’ombre du doute ne s’abatte à nouveau sur nos protégés.